Recensement

Cette année, Courson Monteloup réalise le recensement de sa population pour mieux connaître son évolution, ses besoins et ainsi développer de petits et grands projets pour y répondre. L’ensemble des logements et des habitants seront recensés à partir du 19 Janvier 2023.

Comment ça se passe ?

Une lettre sera déposée dans votre boîte aux lettres. Puis, un agent recenseur, recruté par la commune, vous fournira une notice d’information soit dans votre boîte aux lettres soit en mains propres. Suivez simplement les instructions qui y sont indiquées pour vous faire recenser. Ce document est indispensable, gardez-le précieusement.

Se faire recenser en ligne est plus simple et plus rapide pour vous, et également plus économique pour la commune. Moins de formulaires imprimés est aussi plus responsable pour l’environnement.

Si vous ne pouvez pas répondre en ligne, des questionnaires papier pourront vous être remis par l’agent recenseur.

Vous n’avez reçu aucun document d’ici le 24 Janvier 2023 ? Contactez la commune 01 64 58 90 01 / monteloup.mairie@wanadoo.fr.

Pourquoi êtes-vous recensés ?

Le recensement de la population permet de savoir combien de personnes vivent en France et d’établir la population officielle de chaque commune. Le recensement fournit également des statistiques sur la population : âge, profession, moyens de transport utilisés, et les logements…  

Les résultats du recensement sont essentiels. Ils permettent de :

  1. Déterminer la participation de l’État au budget de notre commune : plus la commune est peuplée, plus cette dotation est importante ! Répondre au recensement, c’est donc permettre à la commune de disposer des ressources financières nécessaires à son fonctionnement.
  2. Définir le nombre d’élus au conseil municipal, le mode de scrutin, le nombre de pharmacies… 
  3. Identifier les besoins en termes d’équipements publics collectifs (transports, écoles, maisons de retraite, structures sportives, etc.), de commerces, de logements…

Pour toute information concernant le recensement dans notre commune, veuillez contacter la mairie

Pour en savoir plus sur le recensement de la population, rendez-vous sur le site le-recensement-et-moi.fr.  

Votre agent recenseur : Mohamed, agent communal

Bonne année 2023

M. le Maire ainsi que tout le conseil municipal vous souhaitent une très bonne année 2023, bonheur, santé et réussite dans tous vos projets ! Vous êtes invités aux traditionnels voeux du Maire le 27 Janvier 2023 à 19h, salle du Modulaire, entrée parking.

Recensement de la végétation

Il est porté à la connaissance des habitants que des travaux de recensement de la végétation seront effectués à partir du 15 octobre 2022 et jsuqu’au 31 décembre 2022 aux abors des réseaux électriques ENEDIS, vont être entrepris sur le territoire de la commune.

L’inventoriste sera amené à rencontrer les habitants concernés et à pénétrer dans leur propriété pour visualiser la végétation.

Voir le document joint

Test à la fumée

Le syndicat de l’orge nous prévient qu’ils vont faire un test à la fumée dans le réseau assainissement de Courson durant la 1ere quinzaine de novembre. La fumée peut éventuellement rentrer dans les habitations. La fumée n’est pas toxique ni pour l’homme ni pour les animaux.

Restrictions d’eau

Actuellement, la rivière de la Rémarde présente un débit qui implique de placer la zone d’alerte de l’Orge et de ses affluents, à l’exception de l’Yvette et de ses affluents, en état d’alerte. Sont ainsi concernées les communes mentionnées en annexe de l’arrêté préfectoral n° 2022-DDT-SE-352, consultable ici

 L’état de crise impose des mesures de restriction des usages afin de permettre d’économiser au maximum les ressources en eau, encore disponibles, et de préserver au mieux la qualité des milieux aquatiques. Ces mesures de restriction ont un caractère temporaire jusqu’à ce que la situation hydrologique de la zone d’alerte de l’Orge et de ses affluents, à l’exception de l’Yvette et de ses affluents redevienne normale. 
        Les agents de l’Office français de la biodiversité (OFB) réalisent des contrôles sur les communes concernées. Les pouvoirs publics tiennent également à rappeler quelques conseils de bon sens au cours de cette période de sensibilité hydrique : 
– limiter son utilisation d’eau au strict nécessaire, notamment pour l’arrosage des espaces verts ou le lavage des véhicules ; 
– utiliser le plus possible des économiseurs d’eau et des dispositifs de recyclage ; 
– informer le service en charge de la police de l’eau de la direction départementale des territoires (adresse courriel : ddt-se-be@essonne.gouv.fr) de toute activité ou rejet pouvant perturber le milieu aquatique 

vous trouverez ci-après un tableau simplifié présentant les restrictions d’usage s’appliquant à votre commune: 

UsagesLimitations
Arrosage des pelouses et des massifs fleuris.Interdit entre 8 heures et 20 heures.
Arrosage des jardins potagers.Interdit entre 11 heures et 18 heures.
Arrosage des espaces verts.Interdiction.
Arrosage des plantations constituées d’arbres et arbustes plantés en pleine terre depuis moins d’un an.Interdit entre 11 heures et 18 heures.
Remplissage et vidange des piscines privés (contenance supérieure à 1 m3).Interdiction de remplissage sauf remise à niveau et premier remplissage si le chantier de construction a débuté avant le franchissement du seuil d’alerte.
Piscines ouvertes au public.Pas de restrictions
Alimentation en eau potable des populations (pour les usages prioritaires liés à la santé, la salubrité et la sécurité civile).Pas de limitation sauf arrêté municipal spécifique.
Lavage de véhicules par des professionnels.Interdiction sauf avec du matériel à haute pression, combiné avec un système de recyclage d’eau.
Lavage de véhicules chez les particuliersInterdit à titre privé à domicile. (en application de l’article L. 1331-10 du code de la santé publique).
Nettoyage des façades, toitures, trottoirs et autres surfaces imperméabilisées.Interdit sauf si le nettoyage est réalisé par une collectivité ou par un professionnel spécialisé.
Alimentation des fontaines d’ornement, publiques ou privées.Interdiction lorsque l’interruption de l’alimentation est techniquement possible.
Arrosage des espaces sportifs de toute nature à l’exception des golfs.Interdit entre 8 heures et 20 heures.
Un registre des prélèvements doit être complété chaque semaine pour l’arrosage des espaces sportifs de toute nature ( terrains de sports et installations équestres), dès le franchissement du seuil d’alerte.
Arrosage des golfs.Interdit entre 8 heures et 20 heures.
Un registre des prélèvements doit être complété chaque semaine pour l’arrosage des golfs, dès le franchissement du seuil d’alerte.
Exploitation des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE).Les opérations exceptionnelles, consommatrices d’eau ou génératrices d’eaux polluées, sont reportées, à moins d’un impératif sanitaire ou lié à la sécurité publique.
Les ICPE dont le fonctionnement est régi par un acte administratif fixant des prescriptions en matière de restriction de consommations d’eau ou de rejets dans le milieu naturel, doivent se conformer à ces prescriptions.
Abreuvement des animaux.Pas de limitation sauf arrêté de restriction temporaire, spécifique à l’abreuvement des animaux.
Remplissage et vidange des plans d’eau.Interdiction.
Exception possible pour les usages à caractère marchand, après demande individuelle préalable de dérogation.
Gestion des ouvrages hydrauliques.Toute manoeuvre ayant une incidence sur la ligne d’eau ou le débit du cours d’eau doit faire l’objet d’une demande individuelle préalable de dérogation.
Travaux en cours d’eau.Limitation au maximum des risques de perturbation des milieux aquatiques.
Faucardage en cours d’eau.Précautions maximales pour limiter les risques de perturbation du milieu aquatique.
Rejets des stations d’épuration des eaux usées et des réseaux dédiés à la gestion des eaux pluviales.Surveillance accrue des rejets.
Les délestages directs sont soumis à une demande individuelle préalable de dérogation. Ils peuvent être décalés jusqu’au retour d’un débit plus élevé.
Rabattements de nappe d’eau souterraine dans le cadre de travaux de maçonnerie.Les opérations de pompage sont soumises à une demande individuelle préalable de dérogation.
La dérogation est accordée sous la forme de plages horaires d’autorisation de pompage.
Aucune dérogation n’est accordée pour les travaux irréguliers au regard des régimes d’autorisation ou de déclaration prévus aux articles L. 214-1 à L. 214-6 du code de l’environnement.
Cultures irriguées par aspersion.Prélèvements interdits dans la nappe et le cours d’eau entre 11 heures et 18 heures et totalement interdits le dimanche.
Sous réserve des dispositions ci-après, cultures irriguées par système d’irrigation localiséPrélèvements autorisés
(exemple : goutte à goutte, micro-aspersion)
Irrigation localisée par micro-aspersion pour :Prélèvements autorisés.
– maraîchage, cultures légumières et plantes aromatiques ou médicinales ;
– production de plantes ornementales en pots ; – pépinières productrices d’arbres ou d’arbustes.
Irrigation localisée par la technique du goutte à goutte pour :Prélèvements autorisés.
– maraîchage, cultures légumières et plantes aromatiques ou médicinales ;
– production de plantes ornementales en pots ; – pépinières productrices d’arbres ou d’arbustes.

 

Circulation alternée

Des travaux de dégagement de la voirie, un abattage des arbres morts au dessus de la voirie et une taille des arbres en formation de voûte vont être effectués entre le 5/9/2022 et le 16/9/2022 sur la route partant de l’entrée du Bois des Bouleaux et allant jusqu’à l’entrée du golf.
Par conséquent, la circulation sera alternée .

Bonnes vacances !

La Mairie sera fermée de Mardi 12 Juillet au soir au 6 Août au matin. En cas de problème , merci d’envoyer un mail plutôt que de téléphoner (messages écoutés seulement le 6/8) :   monteloup.mairie@wanadoo.fr

Mr le Maire, même en vacances, consulte régulièrement la messagerie de la Mairie . Mr le Maire et le Conseil Municipal vous souhaitent de bonnes vacances et, surtout, vous recommandent de bien faire attention à vous . 

40 communes du Parc réduisent l’éclairage

Vous avez tous reçu, le livre du Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse n° 87 dans vos boites à lettres. Nous avons choisi d’en publier un extrait car il nous parait important d’informer les habitants que notre démarche en matière d’écologie et de réduction de la pollution visuelle, est suivie et va continuer de s’étendre à toutes les communes de notre Parc.

Lien vers la revue

LES PLANTES IMPACTÉES !
Les végétaux aussi ont besoin d’une alternance jour/nuit. Un excédent de lumière dérègle leur saisonnalité et induit un stress, donc des maladies. Par ailleurs, les insectes pollinisateurs nocturnes évitent les fleurs éclairées (62% de visites en moins selon l’étude de chercheur du CNRS) 3. Cela entraîne une réduction de 13% de
la production de fruits mais aussi une baisse du succès reproducteur de nombreuses plantes et donc une baisse de ressources aussi pour les pollinisateurs diurnes.