La mairie-école

Mairie-école Courson-MonteloupEn 1791, l’instruction publique était déjà en place car les archives révèlent que le 16 février, l’assemblée des anciens marguilliers (qui tenaient dans la paroisse le registre où étaient inscrits les pauvres secourus par l’Eglise), officiers municipaux et habitants, nomma un « sujet » pour occuper la place de maître d’Ecolle, devenue vacante suite à une démission.

Le nouveau maître nommé également secrétaire-greffier l’année suivante, dut abandonner plus tard cette dernière fonction, en vertu d’une nouvelle loi sur l’incompatibilité des fonctions administratives et judiciaires ; les instituteurs salariés par la nation ne pourront plus cumuler leur métier avec aucune autre fonction publique.

Par délibération en date du 10 février 1878, le Conseil municipal décida de construire une mairie au hameau de Monteloup, hameau le plus important de la Commune, tout en considérant qu’il vaut mieux construire une maison d’école avec mairie, d’autant plus que les enfants de la Commune de Courson-Monteloup-Launay avaient une distance de 2 150 à 3 200 mètres à parcourir pour pouvoir se rendre aux écoles de Vaugrigneuse, commune avec laquelle Courson-Launay était réunie pour l’instruction primaire. Il fut aussi décidé que cette école serait mixte et dirigée par un instituteur laïc.

La construction, prévue pour accueillir une population scolaire de 40 enfants, fut achevée en 1881 et, le 1er juin de cette année, l’instituteur ouvrit la classe.

L’édifice, conçu par l’Architecte Baurienne, de plan rectangulaire et comportant deux niveaux, est d’une architecture sobre, de style dit « républicain ». La façade est surmontée d’un fronton, coiffé d’un clocheton en tôle à l’impériale (toit galbé en doucine), qui abrite la cloche de l’école.

La couverture présente deux versants à croupes ; elle a été récemment réhabilitée en ardoise.